Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée:
l'excellence n'est donc pas une action mais une habitude.
Aristote

Image

Federico Stella

Né en 1935 à Sernaglia della Battaglia, village trévisan, Federico Stella obtient son baccalauréat en 1953, après avoir fréquenté le lycée S. Pio X de Trévise.

Il gagne une bourse d'études près l'Université Cattolica et emménage à Milan, où il obtient sa licence en Droit en 1958.

Puis, il se consacre à la recherche scientifique et, en 1966 il obtient l'agrégation en droit pénal. En 1970, c'est le premier professeur de la faculté a avoir été nommé après avoir réussi un concours en droit pénal. Il enseigne pendant deux ans près l'Université de Catane et, il est par la suite appelé par l'Université Cattolica, à la première chaire de droit pénal, dont il est resté titulaire jusqu'à sa disparition prématurée en juillet 2006.
Image

À la direction d'un important recueil de criminologie, de politique criminelle et de droit pénal

Federico Stella a, en outre, dirigé un important recueil de criminologie, de politique criminelle et de droit pénal qui a permis de faire connaître en Italie des œuvres étrangères d'importance extraordinaire dont, la première s'intitule "La funzione della pena: il commiato da Kant e da Hegel" («La fonction de la peine: le commiatum de Kant et d'Hegel») - un recueil d'essais sur le problème du mal et contre l'idée rétributive de la peine - et "Pena e retribuzione: la riconciliazione tradita" (« Peine et rétribution: la réconciliation trahie ») du théologien autrichien Eugen Wiesnet qui, par le biais d'une exégèse moderne des sources bibliques - contraire à une interprétation séculaire - illustre l'idée de justice divine comme « justice de première ligne»)

La collaboration avec Alberto Crespi et Giuseppe Zuccalà

Enfin, en collaboration avec Alberto Crespi et Giuseppe Zuccalà, il a dirigé le Commentaire Synthétique du Code pénal (Padoue, V ed., 2008) et, il a exercé pendant de nombreuses années une activité professionnelle intense qui a fait de lui le protagoniste de certains des procès les plus importants de l'histoire judiciaire italienne (du scandale du Banco ambrosiano au désastre de la vallée de Stava, de l'enquête “Mani Pulite” au procès sur le site pétrochimique de Porto Marghera).
Image
Les Publications scientifiques
Nombreuses sont les publications scientifiques: parmi les plus importantes, nous rappelons les monographies intitulées "Leggi scientifiche e spiegazione causale nel diritto penale («Lois scientifiques et explication causale en droit pénal ») (Milan, II ed., 2000) et “Giustizia e Modernità” (« Justice et Modernité ») (Milan, III ed., 2003), principaux éléments du récent débat pénal, ainsi que le livre “La giustizia e le ingiustizie" (« La Justice et les injustices ») (Bologne, 2006), qui représente la dernière et la plus profonde réflexion de Federico Stella sur le thème du mal et sur les réponses possibles que le droit et, plus particulièrement le droit pénal, peut fournir à un tel problème.

Parmi les publications que nous venons de citer, “La giustizia e le ingiustizie” (« La Justice et les injustices ») est en outre à signaler, en ce qu'il s'agit de la première œuvre du recueil “I temi della modernità” (« Les thèmes de la modernité ») qui, créée et dirigée par Federico Stella, a affronté, grâce à la contribution de nombreux universitaires, certains des thèmes les plus importants du débat actuellement en cours entre les experts de droit pénal.

Plus récemment, avec la monographie intitulée “I saperi del giudice” ( « Les savoirs du juge »), les rapports entre la causalité et le doute raisonnable ont été affrontés, grâce à la contribution de deux célèbres universitaires américains, Richard Wright et Laurence Tribe. Un tel rapport a été à nouveau analysé par Federico Stella au sein du manuel “Il giudice corpuscolariano” qui a été le point de départ à une réflexion renouvelée sur les règles en matière de preuves et de jugement au cours du procès pénal, reprises et analysées, de manière approfondie, au sein de la publication italienne du célèbre livre d'Alan Dershowitz intitulé “Dubbi ragionevoli” (« Doutes raisonnables »)

Ils s'en souviennent ainsi

Certains souvenirs sont poignants, mais tous beaux
Le souvenir des étudiants
Une vie pour enseigner
Graduation 2003 NYC
Etudiants Année académique 2004
Stella Homes 4 Tsunami
Image
La guerre de Federico
Image
Image

Hors sujet

Le projet Stella Homes 4 Tsunami

En avril 2005, Federico Stella a lancé le projet "Stella Homes 4 Tsunami" qui, mis en œuvre par sa famille après son décès, a permis la reconstruction de tout un village de pêcheurs au Sri Lanka.
"l'affaire"
Le 26 décembre 2004, Federico et Renata Stella se trouvent à l'aéroport de Malé, aux Maldives, lorsqu'ils se retrouvent soudainement submergés et emportés par une vague anormale et furieuse.
30 maisons .... 23 familles
En juillet 2009, après une autre année de passion et de difficultés, les maisons finalement terminées sont occupées par 23 familles de sans abri.

Le rêve de Federico Stella est ainsi réalisé.